Paul Lannes

J’ai suivi une double formation composée d’un bachelor en arts visuels à la HEAD de Genève puis d’un master en illustration à la HEAR de Strasbourg.

 

Mais avant cela, j’ai surtout grandi dans un petit village entouré de montagnes, où s’est développé mon goût pour la promenade. Je m’inspire des paysages naturels que je parcours pour créer des images chargées de mystère.

 

Aujourd’hui illustrateur, je cherche à déployer mon vocabulaire graphique, dans lequel dialoguent réalisme et fantastique, au sein de livres, d’expositions ou de commandes d’illustration.

Jérôme Léger

Architecte de formation, artiste plasticien, il concentre son travail sur une utilisation poétique de la perle d’hématite, avec laquelle ou à partir de laquelle il crée parures, sculpture.
L’apparition de Méduse dans l’exposition «Noir» à Strasbourg donne le ton à de
performances qu’il mène à Paris comme à Strasbourg.
Diversifiant son travail, le portrait est une récurrence dans sa démarche artistique.
Il diversifie ses techniques et se lance notamment dans le dessin, portraits ou
autoportraits qui intriguent. Plus récemment, il se lance dans l’impression de monotypes qui questionnent autant qu’ils étonnent.
Il mène parallèlement une carrière de théâtre et de clown de théâtre.

Laurent Kohler

Atelier et salle d’exposition consacrés à la “Topoésie” : le lieu où le lieu est acteur. Consacré principalement au dessin, et à la pédagogie du dessin. Mais encore la peinture, la photo, la poésie.

Le Grenier Fertile

Le Grenier Fertile est depuis 2014 l’atelier multidisciplinaire de l’association strasbourgeoise les Bâtisseurs d’instants. L’atelier se situe au sein d’un corps de ferme construit en 1808 à Birlenbach, au cœur d’un paisible village des Vosges du Nord. Il se déploie sur deux niveaux dans une grange de 350 m2, dont 100 m2 sont dédiés à de l’exposition. Équipé d’outillage spécifiques permettant l’assemblage multi-matériaux, il abrite d’un côté un espace dédié au travail du bois et d’un autre un espace exclusivement dédié au travail du métal. Animés par Nicolas Houdin et Baptiste Schohn, ce lieu serait une sorte d’exaltant laboratoire artistique où de multiples créations en découlent, allant de l’utile à un « non-essentiel » empreint de provocations constructives…

Reto Leibundgut

Gebrauchte Materialien und aus der Zeit gefallene Einrichtungsgegenstände bilden den Werkstoff, aus dem Reto Leibundgut neue und ungewohnte Bild-, Objekt- und Raumkonstellationen entstehen lässt. Mit ungestümer Geste wird traditionellem Handwerk und herkömmlichen Sujets neues Leben eingehaucht, wobei aufwändige und hingebungsvolle Verarbeitung unsere schnelllebige Konsumwelt kontrastiert. Fragmentierte Teppiche und Gobelins, Intarsien aus Gebrauchtmöbeln, Wandarbeiten aus einfachen Kartonschindeln oder Objekte aus Sofaleder persiflieren konventionelle Sehgewohnheiten. Es entstehen kontrastreiche, sinnliche und zugleich irritierende Arbeiten, welche überlieferte Wertvorstellungen humorvoll transzendieren.

La voûte verte

L’atelier “La voûte verte” est situé à Epfig, l’un des plus grands villages viticoles d’Alsace, situé à 30 km de Strasbourg et de Colmar.   Atelier est installé au sein d’une ferme de XIX siècle, dans l’ancienne étable et le séchoir à tabac.     L’artiste Ewa Rossano, née en Pologne y travaille comme peintre et sculpteur depuis 10 ans.     Artistes invités, Annett Andersch née en Allemagne et Barbara Henkes née au Pays-Bas, les deux Strasbourgeoises d’adoption, présenterons leurs travaux récents: textile et broderies pour Annett et peintures à huile et pastels  pour Barbara.   Un grand jardin accueillera aussi des sculptures et installations des trois artistes.   Sur les photos incluses, on peut voir l’immense espace. Les travaux de transformation de l’espace en atelier sont terminés, reste à finir la peinture de murs.   L’atelier sera inauguré officiellement pendant les Ateliers Ouverts

Marie Lallemand

Les masses et les lignes sont un thème récurent dans le travail Marie Lallemand. Avec le jeu des rapports d’échelles, des contrastes et des couleurs saturées, des paysages apparaissent dans ses gravures et ses peintures.

Jardins de la Montagne Verte

Le 7 novembre 2019, un incendie s’est déclaré dans la menuiserie des Jardins de
la Montagne Verte, une structure de l’économie solidaire assurant une activité de
maraîchage aux alentours de Strasbourg et permettant le retour à l’emploi d’un
public en difficulté. Sculpteur de bois par le feu, j’interviens suite à cet accident.
En collaboration avec les J.M.V., un chantier de revalorisation des décombres
débute en octobre 2020. Au fur et à mesure du déblaiement se crée une
installation artistique à ciel ouvert, assurant la transition avec le futur chantier de
reconstruction. Travail en cours.

Labo du grenier

L’invasion du grenier a été achevé durant le confinement au printemps 2019. Un atelier-cellule habitable indépendant, qui vient en renfort de la pièce dédiée à la création dans mon appartement. J’y stocke matériaux et toutes mes créations (enfin presque), et m’y réfugie pour peindre des grands formats principalement pour l’instant, au rythme de mes 33 Tours. J’y réalise des prototypes pour mes interventions artistiques mais aussi c’est le labo de mes expérimentations en modelage, textile. Il est pour moi encore tout frais, et on est encore en train de s’apprivoiser…

La case à Preuschdorf

“La case à Preuschdorf” est un espace de création artistique et de résidence mis en place depuis début 2020. Le lieu comprend un atelier de gravure équipé de 40 m2 jouxtant un hangar 92 m2 qui sera équipé pour réaliser des impressions XXL en relief. Ce hangar est également un lieu d’exposition et de performances aux multiples possibilités. A coté de l’atelier se trouve le passage, 28 m2, un autre lieu d’exposition et le passage vers le jardin de la case. Sous l’entrée centrale de la maison d’habitation se trouve la cave voutée, un lieu d’exposition de 14 m2. La grande et la petite Stub de la maison d’habitation, 33 m2, ont été transformées en salle d’exposition. Un appartement de résidence au 1er étage de la maison d’habitation pour les artistes invités est en cours de rénovation, l’appartement fait 79 m2 est sera entièrement meublé et équipé. Les divers lieux d’exposition, de 207 m2 en tout, sont desservis par une cour intérieure de 137 m2 permettant d’accueillir les visiteurs dans de bonnes conditions. L’accès à cette cour se fait directement par une large ouverture donnant sur la rue des Voyageurs à Preuschdorf.