Depuis 2011, Accélérateur de particules confie la charte graphique des Ateliers Ouverts à un artiste différent chaque année. En collaboration avec le studio graphique Nouvelle étiquette (basé à Metz et à Strasbourg) depuis 2015, le plasticien sélectionné produit des objets visuels qui seront déclinés sur tous les supports de communication du projet. Cette carte blanche fait partie de nos dispositifs de soutien aux artistes installés dans la région et à ses frontières. Elle propose un jeu inhabituel : intégrer une œuvre à des outils graphiques et façonner avec elle l’identité d’un événement.

2020 – Emilie Vialet et Guillaume Greff

« Nous avons envisagé pour cette collaboration les lieux dans lesquels nous réalisons nos photographies comme un atelier ; notre atelier est le dehors. Nos projets parlent de l’usage que l’homme fait de l’environnement. Usage qui ne prend que rarement en compte les autres formes de vie. Nous ne photographions pas ces autres formes de vie même si elles sont toujours plus ou moins évoquées dans nos images. Nous avons souhaité pour ce projet rendre visibles quelques animaux non humains qui ont bien voulu nous laisser installer notre atelier sur leur territoire. Qu’ils en soient ici remerciés.  »

www.emilievialet.com
guillaumegreff.com

2019 – Jeanne Bischoff

« J’extrais des formes simples d’images anciennes que je collecte dans les fonds des bibliothèques. Cette matière première, la plupart du temps en noir et blanc, va disparaître suite à un jeu de transformations informatiques. Une forme totalement nouvelle et en couleur va en émerger. Un motif final peut comprendre entre dix et plus de quatre-vingt étapes de construction.
Pour la communication des Ateliers Ouverts, nous avons choisi de mettre en lumière mes sources, les images qui servent de matière première à mes constructions, ainsi qu’une sélection de mes étapes de travail. »

www.jeannebischoff.com

2018 – Estelle Chrétien

« L’idée était de s’appuyer sur des matériaux, des outils que j’utilise ainsi que sur la répétition de gestes. J’ai fait un travail d’inventaire photographique. À ce moment j’exposais une série de dessins, « Formes », qui peut évoquer un univers numérique alors que ce sont des dessins réalisés à la main. Les strates de ces dessins apparaissent dans la proposition graphique. Cette production diffère de ma pratique car je travaille très peu numériquement en dehors du montage vidéo. C’est une co-réalisation, mais c’est une production de Nouvelle Étiquette ! »

www.estellechretien.com

2017 – François Génot

Tordre les limites d’un support de communication en série en rendant chaque affiche unique. Déplier l’atelier, confondre la pratique urgente du geste en imprimant les fantômes de collectes de terrain. Déplacer l’esprit d’une pratique attentive à la présence des vivants dans nos environnements quotidiens.

www.francoisgenot.com

2016 – Julie Luzoir

« En 2016, j’ai eu deux casquettes dans la communication des Ateliers Ouverts : à la fois designer graphique au sein du collectif Nouvelle étiquette, mais aussi artiste invitée. Ce fut pour moi une belle occasion pour confronter ces deux disciplines qui ne se croisent habituellement pas dans les projets que je mène. Ce fut aussi un temps pour réfléchir à ma pratique individuelle, aux outils et mécanismes qu’elle convoque. J’ai réalisé un grand format (une scène ordinaire de parlementaires au sein d’un hémicycle), où chaque étape de dessin fut l’occasion de fabriquer d’autres images. »

www.julieluzoir.com

2015 – Amina Bouajila

www.aminabouajila.com

2014 – Jennifer Yerkes

« Pour la création de l’affiche des Ateliers Ouverts 2014, on m’a donné des mots clés : mystère, carte, ouverture, voyage, chemin, paysage, montagnes, rivière… entre autres. J’ai fait beaucoup de croquis avec un feutre-pinceau : îlots, montagnes, végétation, eau qui coule, poissons, bateau en papier… Ces dessins et une conversation avec un ami devant une table remplie de croquis m’ont aidée à penser et à réaliser l’image finale. Cette version diffère pas mal de la « carte » que nous avons créée avec les croquis. Mais c’est grâce à toutes ces recherches en amont que celle-ci existe. »

cargocollective.com/jennifer-yerkes

2013 – Vincent Broquaire

« Dans mon travail de dessin, d’installation et d’animation, je construit une vision critique de notre société et de notre rapport à la nature et au paysage. Le naturel et l’artificiel cohabitent, le réel et la fiction s’entremêlent.
Pour les ateliers ouverts 2013, j’ai travaillé spécifiquement sur un dessin qui découle d’une série d’aquarelles que je réalisait à ce moment là.
Dans cette série, je recherche le jeu entre une forme organique, des éléments mécaniques et personnages. Ici, une pierre géante, vécue comme un univers autonome habitable. Elle se dresse en hauteur à la manière d’une nacelle au dessus de notre monde, où l’on y accède par un ascenseur. »

www.vincentbroquaire.com

2012 – Batchou

« Je suis sorti de la HEAR de Strasbourg avec un diplôme de visuel didactique en 2002.
À la sortie de l’école, j’ai pu travailler pour différents clients et institutions. Mon travail explore les différentes façons de rendre le plus compréhensible les objets ou les concepts.
L’idée du visuel de la perceuse s’est imposé assez vite; c’est un objet du quotidien et un petit outil indispensable pour l’artiste ou l’artisanat. »

batchou.com

2011 – icinori

www.icinori.com