Florent Ruch

CINEASTE

Je vois le cinйma comme un art а la fois archaпque et moderne. Archaпque car il est la matйrialisation du mythe de la caverne de Platon, que seuls les moyens techniques ont empкchй d’exister avant. Des ombres projetйes sur le fond de grotte, qui ne sont dйfinitivement pas la vie. Moderne car il permet une distanciation, le fait d’кtre а la fois spectateur et sujet rйflйchissant.

J’ai une fascination scopique pour la projection de l’image argentique qui dйfile а 24 images par secondes dans une salle noire. La matiиre elle-mкme du photogramme, le grain, la profondeur de champ, jusqu’а son imperfection me paraissent indissociables  du cinйma.

Mon cinйma est un cinйma non rйaliste, onirique. J’ai trиs souvent rйalisй des films muets. La recherche de l’efficacitй, le rйalisme, la dictature du scйnario (un bon film = une bonne histoire), l’unitй de temps, de lieu et d’action me paraissent йtouffer le cinйma qui ne demande qu’а sortir.

 

PHOTOGRAPHE

Je pratique la photo argentique. La beautй de la matiиre photographique est le vйhicule qui me permet de me connecter aux instants que je photographie. Le reste est le regard qu’on pose sur le choses. Je ne crois pas а l’importance de la technique et au progrиs numйrique. Je suis toujours йbahi de la simplicitй avec laquelle les plus grandes photos du 20иme siиcle ont йtй faites. J’aime que ce soit moi qui intervienne le plus possible sur la photo : йvaluation de la lumiиre, mise au point manuelle, choix de la profondeur de champs, dйcision de sur ou sous exposer, … Il y a aussi une part d’alйatoire, de choses qu’on ne maоtrise pas, de surprises, et c’est trиs bien comme зa.

Jean Baptiste Raeth

01.2022Jean Baptiste RaethGravureJe grave dans le linoléum et le plexiglas. Des paysages, des arbres, des grandes feuilles, quelques animaux, ou parfois une figure humaine. J’aime chercher les bonnes couleurs, le bon rapport entre le sujet, les formes et les couleurs, jouer avec le blanc du papier, pour arriver à un résultat qui me séduit, qui fait mouche !Je grave souvent tôt le matin ou dans la nuit et j’aime donc les ambiances nocturnes et les cieux bordeaux des crépuscules…J’ai été initié aux différentes techniques de gravure en organisant des ateliers de pratique en prison (avec l’association Lézard) et en accompagnant les graveurs René Weber et Françis Hungler. Je suis ensuite allé apprendre les processus lors de stages de formation dans leurs ateliers (chez Kruno Jakobovic, Françis Hungler, ou à l’Atelier Imago à Strasbourg).

Rue de Barr

L’Atelier de la rue de Barr à Strasbourg se situe quartier gare, à quelques pas du Musée d’Art Moderne c’est l’appartement dans lequel j’ai passé une partie de mon enfance et de mon adolescence . C’était un lieu de vie ouvert et accueillant ou nous recevions sans cesse des amies avec ma mère et ma soeur . Lorsqu’elles ont décidé de quitter la ville je me suis approprié cet espace pour en faire un lieu de travail et de création . l’appartement est devenu un atelier. Les nombreuses pièces de vie sont devenu des espaces de travail, spacieux et lumineux. J’y pratique la peinture et le dessin (Je suis artiste plasticienne). Et pour continuer à faire vivre au mieux cet endroit , grâce a l’espace disponible, j’y accueille toujours des ami.e.s et artistes ayant besoin d’un lieu agréable pour travailler et échanger, et qui comme moi sont passionnés par la création d’images.

R 321

Jusqu’à ce jour mon atelier se situe chez moi, dans l’une des pièces de mon appartement.Aujourd’hui – et c’est tout récent – j’ai l’opportunité d’avoir à ma disposition une pièce de travail d’environ 45M2 dans l’entreprise dans laquelle j’exerce une activité de designer textile.Cette pièce est bien entendu consacrée à mon activité artistique personnelle et n’a aucun rapport avec mon travail en tant que salariée puisque je mène celui-ci dans un tout autre lieu géographique.C’est la raison pour laquelle les photos jointes vous montrent à la fois une pièce en activité créatrice (celle de mon appartement – lieu de mes recherches et réalisations jusqu’à ce jour) mais également l’espace dans lequel je vais pouvoir installer mon atelier à partir de février 2022. Par conséquent ce lieu n’est pas encore très « habité ».Il se situe à l’arrière de l’un des bâtiments encore en activité de l’entreprise DMC et possède un accès direct vers la rue Thérèse De Dilmont au niveau du village d’entreprises DMC.L’atelier « R321 » fait référence au numéro de coloris du fameux fil à broder DMC (l’article 117) qui désigne un rouge qui s’apparente au rouge Turc des indiennes ayant fait le succès de toute l’industrie textile en Alsace et bien au-dela d’ailleurs.

Robert Guhmann

La Galerie Grands Formats by Robert Guhmann est installée au cœur de la ville de Drusenheim. Hébergée dans une dépendance de maison bourgeoise alsacienne, elle ouvre ses portes dans le cadre des ateliers ouverts en 2022. Cet espace de 90 m2, construit sur deux niveaux, est un lieu de création et d’exposition d’art contemporain. Il diffuse les tableaux grands formats de Robert Guhmann (notamment ses impressionnants 2 mètres x 2 mètres!) ainsi que ses sculptures, collages et autres objets étranges. Soutenir, promouvoir, diffuser les arts plastiques et les arts visuels, sensibiliser les publics à la création contemporaine : ce sont ces missions que se donne la galerie.

Eloise Rey

J’ai 37 ans et je suis graphiste et illustratrice.

J’ai étudié la littérature avec vue sur les Alpes, l’impression textile sur une colline de Lyon,
le graphisme et l’édition à Strasbourg, où j’ai fini par m’établir pour pratiquer l’illustration.

De toutes ces formations, j’ai gardé le goût des histoires, de la poésie surréaliste et du jeu, du motif, de la trame et des couleurs vives, de la composition et de la calligraphie.

J’aime faire osciller mes lecteurs·trice·s entre humour et étrangeté, et jouer de la contrainte pour provoquer une narration.

Rue de Lorraine

Deux filles avec deux pratiques différentes qui s’enrichissent l’une de l’autre

Reg’Art

L’atelier Reg’art Christophe Hamm se situe à Boersch, non loin du centre historique de cette ville médiévale de 2500 habitants. D’une superficie de 55m2, l’atelier fait office de studio de prises de vue, de galerie, de lieu de montage et façonnage, de stockage, ainsi que de bureau.