Miho Nakatani

Miho Nakatani est créatrice de bijoux franco-japonais, utilisant notamment la gravure japonaise sur métal et la sculpture sur pierres fines.

Elle associe dans ses créations les techniques traditionnelles japonaises de bijouterie en métal sculpté et celles de la haute joaillerie française. Son travail met en valeur la texture du métal et des assemblages. Les motifs saisonniers et la patine qui se bonifie avec le temps donnent à chaque bijou une personnalité unique.

Le style de ses bijoux emprunte à l’art du Japon mais en renouvelle la forme, apportant un vent de fraîcheur sur le bijou précieux contemporain.

NICOLE HASSLER ATELIER SHOW-ROOM

Les caves d’une maison de ville ont été transformées en atelier et espace d’exposition.
L’atelier est celui de la plasticienne Nicole Hassler mais également un lieu d’échange culturel où d’autres artistes sont invités à occuper les espaces.

Björn Nussbächer

Björn Nussbächer est « travailleur frontalier » de diverses manières. Il a étudié l’art et le design à la «Gerrit Rietveld Academy“ d’Amsterdam et a été impliqué dans divers programmes d’artistes en résidence, par exemple Sandimen en Rep Chine, «Tsarino“ en Bulgarie et «Setouchi“ au Japon et Motoco“, Mulhouse ( Fra). Son travail artistique a été au „NAI“, Rotterdam, au Stedelijk Museum, Amsterdam et au Palais de Tokyo, Paris. Il travaille également comme charpentier et menuisier en bois et est un judoka passionné. Dans sa recherche artistique, l’autonomisation performative, la mise en scène installative et le cadre constructif jouent un rôle qui détermine l’œuvre. Ce faisant, il explore les limites au moyen de l’implication physique et réalise ces zones intermédiaires de manière performante.

Constance Nouvel

Née en 1985, Constance Nouvel vit et travaille à Paris.
Elle développe depuis 2010 un ensemble d’oeuvres qui prend pour point de départ l’analyse critique des caractéristiques de la photographie : comprendre pourquoi et en quoi le processus photographique n’est pas uniquement la reproduction d’un réel, mais aussi l’image d’une réalité tangible, ouvrant aux complexités de la représentation. Ses réflexions se déploient dans un langage plastique et formel ouvert à l’interdisciplinarité des médiums, et aboutissent à la notion d’objets et d’installations photographiques.
Constance Nouvel a exposé notamment pendant le Mois de La Photo au Théâtre de Vanves (2017), au Centre d’Art et Photographie de Lectoure et au Centre Photographique d’Ile-de-France (2014), à la Maison des Arts de Pékin (2015), et dernièrement aux Rencontres d’Arles de la Photographie, dans le cadre du Nouveau Prix Découvertes 2017.
Depuis 2014, elle enseigne la Photographie à l’École Supérieure d’Art de Lorraine – site de Metz, et la technique du tirage chromogène (argentique couleur), au laboratoire photographique de l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris.

Kendra Nakamura

Autodidacte et touche à tout, j’aime découvrir, expérimenter, m’enrichir et imprégner mes créations par tout ce qui me passionne et m’entoure.
Passionnée par la création depuis mon enfance mes parents m’ont transmis leur intérêt pour l’art, la couture et le dessin. Cette ambiance m’a fait acquérir l’amour pour les matières et la mode.
Ma mère a travaillé à la lainière de Roubaix et est elle-même autodidacte. J’ai donc toujours baigné dans l’univers du tissus et mon père est un passionné de dessin.
Mes influences sont variées et puisent dans des domaines aussi riches que la musique , le cinéma, la culture anglaise et japonaise, l’art, la photographie, etc.
J’engage dans mon travail créatif toute ma passion et mon temps, avec le souci de dégager une identité propre à chaque création.

Engagée dans la couture , mes tissus sont choisis avec soins, et se veulent de qualité, sont confortables, agréables et originaux pour des réalisations sur-mesure pour femmes ainsi que des accessoires.
Mon travail est en perpétuelle évolution, puisant dans tous les domaines cités plus haut : la mode, la Haute-Couture, le cinéma, l’art et la musique.

Les créations sont pour la plupart uniques, reflets de ma personnalité aux multiples facettes.

François NUSSBAUMER

Éditeur et photographe. Depuis 30 ans, il illustre et édite des livres dans les domaines du portrait, de l’architecture, de la publicité et de l’illustration. Il poursuit également des travaux personnels qui ont fait l’objet d’expositions dans différentes galeries et institutions culturelles en France et à l’étranger

Zoe Nehlig

L’atelier se trouve au rez de chaussée d’une grande maison. C’est l’endroit où je travaille le dessin, et la teinture sur tissu.

L’atelier Nab

Atelier à l’espace Colod’art, ouvert depuis le début d’année, j’en ai fait mon espace de travail et un lieu de cours.

Nikita

Nikita, artiste globe-trotter. Nikita est née en Allemagne de formation thérapeute elle est installée en France à Strasbourg depuis quelques années. On la surnomme citoyenne du monde car elle se bat pour la liberté d’expression, les droits humains. Nikita utilise dans ses œuvres, depuis de nombreuses années, la poésie, la peinture, la musique et la photographie. Elle invite le spectateur à voyager dans ses réflexions et pensées profondes. Passionnée d’histoires d’amour, poétiques et littéraires, elle prend plaisir à conter et mettre en scène des songes et rêveries avec des interludes musicales , en interaction avec son public. Site web : www.artistenikita.com , Facebook, Instagram

Marie Niederlender

Illustratrice tout-terrain, Marie Niederlender -qui signe ses cre?ations sous le pseudo Barton’- s’aventure aussi bien sur des routes de papier (illustrations, e?ditions, cartes…) que sur des chemins en textile (tableaux, t-shirts, pochons pour les courses en vrac, tabliers…) ou? se me?lent souvent encre et broderie.

Son travail s’inscrit dans une de?marche e?co-responsable : elle privile?gie autant que possible les textiles et fils issus de la filie?re BIO et e?thique et les mate?riaux naturels ou de re?cupe?ration. Les motifs sont omnipre?sents dans ses productions influence?es par le style Art Nouveau.

Elle affectionne les courbes fe?minines, la stylisation florale, le travail en aplat et l’extravagance de?corative. Au sein d’une me?me illustration, elle s’amuse et combine diffe?rents e?le?ments de manie?re inattendue et e?clectique, dont la re?union serait, en d’autres circonstances, incongrue.