Saskia Edens

68220 Hégenheim

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2015

 

Techniques

  • Installation
  • Performance
  • Vidéo

 

contact

68 rue de Bâle
68220 Hégenheim

saskiaedens@gmail.com
tél : +41 78 731 21 62
www.saskiaedens.com

 

     

    présent dans l'atelier

    Halmhaus

    Présentation

    Souffle de vie. Si un fil rouge doit être ici déroulé, ce sera celui-ci. Avec «Breath», Saskia Edens (Genève, 1975) propose de mêler justement les souffles, deux par deux – les respirations opèrent de petites percées dans une plaque de glace qu’elle emmène de personne en personne et qui va petit à petit se changer en eau jusqu’à rendre le contact possible. La bouche de Flora exhale des fleurs, de la gueule de Fafner jaillit du feu, l’eau surgit des gargouilles de Boboli. Souffle de vie donc, mais aussi traversée des mondes – l’âge de glace, du feu et du métal. Saskia Edens fait partie de ces êtres rares qui savent conjuguer grâce et énergie, violence et poésie. Ses performances font état de la transformation autant de la matière que du corps et côtoient en un sens l’univers scientifique des expériences où l’ultime résultat n’est jamais établi. C’est la magie des métamorphoses que l’artiste offre au regard. Au commencement de A «contre-courant» (2007-2010), Saskia Edens, vêtue de blanc et parée de boucles d’oreilles et de colliers, arrive paisible; une vingtaine de minutes plus tard, elle ressemble d’avantage à Mary Wigman dans sa fameuse danse de la sorcière, à ceci près qu’elle ne porte plus aucun bijou (ils ont fondu) et que son vêtement est maculé de grandes traînées d’encre rouge et bleu. Pendant ce temps, elle a couru à l’envers sur un tapis de course. L’exercice est périlleux et demande de l’endurance, de l’ardeur mais aussi de la joie. Il en va de même pour l’incroyable «Make-up» (2008) où avant d’entamer une danse macabre, Saskia Edens se peint littéralement le corps en creux, laissant la peau s’envisager comme le squelette.

    L’énergie déployée dans chacune de ses performances est perceptible dans la série d’objets débutée en 2011 avec les «Contact Imprint». Changer d’état entre le chaud et le froid, passer du liquide au solide et vise versa. Le geste est immédiat, l’explosion est totale, la violence immense : armée d’une casserole, d’un réchaud à gaz et d’un pistolet à air comprimé, Saskia Edens va propulser de l’étain en fusion sur des objets. Assez éloigné de la sculpture (modelage ou taille), plutôt proche de la photographie. Reproduction d’un instant par contact – l’image produite ne partage pas seulement les apparences de son modèle mais sa structure intime. Face : tout n’est que magma de lave séchée et poussière. Pile : perfection et douceur. L’effet est celui du souffle d’une bombe, éruption volcanique. La vie a été captée dans ces images, l’artiste a su montrer l’énergie vitale déferlant à travers le corps et au-delà. (…)

    Véronique Yersin

     

    Parcours

    Saskia Edens est née à Genève en 1975 et vit actuellement à Bâle. Diplômée de l’Ecole Supérieure des Beaux-arts de Genève (actuelle HEAD) et de l’Ecole des Arts Décoratifs de Genève, elle participe avec ses performances à de nombreux festivals internationaux en Europe, Asie et aux USA. En 2007 au Festival de performance «Korea Experimental Arts Festival» à Seoul, Corée du Sud puis en Estonie au «Diverse Universe» Festival international de performance au Art Hall Tallinn et Art Hall Pärnu en 2008. Il s’ensuit des performances en collaboration avec le groupe Non Grata (EST) et différents musiciens et scientifiques. Parallèlement, ses installations, vidéos et sculptures ont été exposées en Suisse et à l’étranger entre autre au Fotomuseum Winterthur, Kunsthaus Baselland, au Aargauer Kunsthaus et à la Galerie Nicola von Senger, Zürich.
    A la suite du concours par le Kunstkredit, le Kunst und Bau «Magma» à été réalisé en 2013 pour le Bâtiment de l’école Brunnmattschulhaus de Bâle.
    Son travail met en oeuvre la vidéo, la peinture, le métal en fusion, les techniques de moulage et la performance sans oublier les énergies des éléments tel que le feu, l’eau, l’argile et le souffle. Ce qui prime et relie ces différentes disciplines est l’énergie, le geste et ce qui permet les processus de transformation.

    1993-1996 EAD école des Arts Décoratifs, Geneva (Diploma 1996)
    1996-2002 ESBA (HEAD) école supérieure des Beaux-arts, Geneva (Diploma 2002)
    1999-2000 Akademie der bildenden Künste, Vienna
    since 1997 Butho and improvisation dance practice and other embodiement techniques
    since 2018 Continuum movement, Tre, Yoga
    since 2002 Many art collaboration with collectiv Flex, Jérôme Karsenti, Lorenza Mondada, Marguerite Bobey and with musicians: Daniel Buess, Mathieu Sylvestre, Dominik Dolega…