Laura Haby

68100 Mulhouse

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2022

 

Techniques

  • Vidéo

 

contact

13 Rue de Pfastatt
68100 Mulhouse

laurahaby@live.fr

 

    Présentation

    “Les films de Laura Haby révèlent des contradictions qui tendent à
    l’effacement des contraires : en juxtaposant des jeux d’enfants et des
    histoires d’adultes ou le jour et la nuit qu’on ne différencie plus dans
    les grandes métropoles et dans les sociétés avancées tant la lumière
    artificielle parodie la lumière naturelle.
    Ses films déclinent des attitudes comme marcher, courir ou danser, et
    rendent des contradictions manifestes en les montrant telles qu’elles
    sont: poreuses.
    Le mot “contre” d’ailleurs ne recouvre pas que le seul sens d’une mise
    en conflit ou en opposition des choses. On dit “tout contre” quand les
    choses se touchent, quand il est question d’un échange, ou quand on se
    refuse à la fatalité “en dépit de”.
    Ses films rendent possible le retour de toutes les époques, en cela aussi
    ils ont quelque chose d’apocalyptique, au sens d’un “dévoilement”.
    Ils ouvrent une brèche dans laquelle regarder-écouter le désastre avant
    qu’il n’advienne, comme on regarde les étoiles, comme on parle de
    comètes, comme on entend les grondements, le retour de la barbarie,
    de l’apocalypse climatique qui se prépare. Ses personnages ne cessent
    de prendre de la hauteur, de gravir des arbres, des montagnes,
    de prêter l’oreille à la terre. Les paysages sonores et les dimensions de
    ses films sont là, “sur la terre comme au ciel”. Les spectateurs peuvent
    aussi prendre de la hauteur. Continuer à désirer que quelque chose ou
    quelqu’un advienne comme ce vieux dans Amarcord ou les enfants dans
    les éléphants d’Hannibal quand ils parodient la télévision, parodie elle
    même de la religion dans les modes d’existence des adultes.

     

    Thomas Guillot, 2017

     

    Parcours

    FILMOGRAPHIE / VIDEOGRAPHIE
    2022 Acrocero – Long Métrage Documentaire, co-réalisation Ivan Castineiras (en développement)
    2021 Mohabet (Conversation) – Diptyque Vidéo HD- 30 min
    2019 On Ne Peut Pas Voir le Fond du Lac – Court Métrage Documentaire – 25 min
    2017 My Eyes Are Gone – Court Métrage de Fiction Documentaire – 17 min
    2016 Gli Elefanti di Annibale – Court Métrage de Fiction – 19 min
    2013 En Apnée – HD Vidéo Documentaire – 6 min

    EXPOSITIONS COLLECTIVES (sélection)
    2022 À l’Orée du foyer, cur. Else Girardot – Salle d’exposition de la Ville de Guyancourt
    2019 Auloffée, un Itinéraire, cur. Elise Girardot – Espace 29, Bordeaux
    2019 Une nouvelle histoire – Parc de Wesserling
    2017 Roman, Panorama 19 – Le Fresnoy, Tourcoing
    2017 Déprogrammation – La Manufacture Atlantique, Bordeaux
    2017 Catharsis – The Projection Room, Bruxelles
    2017 Ce Matin le soleil ne s’est pas Levé – Galerie du Granit, Belfort
    2016 Panorama 18 – Le Fresnoy, Tourcoing
    2016 Exposition des Lauréats, Le Magasin CNAC, Grenoble (prix de la Ville de Grenoble)
    2016 Modes Opératoires – Parcours Vidéo, Rennes
    2016 Saison vidéo – Roubaix
    2015 Exposition des Lauréats – Musée Fabre, Montpellier (prix Félix Sabatier)
    2015 La Ligne d’Ombre – Espace Croisé, Roubaix
    2013 La Boite Noire – Saint-Priest
    FESTIVALS / PROJECTIONS (sélection)
    2019 Festival Résistances, Foix
    2018 Les Jeudis de la Villa, Villa Medicis, Rome.
    2018 Tënk (section premières bobines)
    2018 FID Marseille (cran parallèle)
    2018 Côté-Court, Pantin
    2018 Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand
    2017 Mindscape Festival, Los Angeles
    2014 Les Rencontres Internationales Paris/Berlin/Madrid, Palais de Tokyo, Paris
    2014 Festival Itinérances, Alès
    2013 Soirée Flare 29, Montpellier

    BOURSES / PRIX
    2020 Aide au Développement, Catalogue de Projet de la Région Grand-Est (Acrocero)
    2019 Aide à l’écriture de la Région Grand Est (Acrocero)
    2018 Prix commune image, WIPP Festival, Saint-Ouen (Acrocero)
    2014 Prix Félix Sabatier (ours, les nôtres)
    2013 Prix de la Ville de Grenoble (ours, les nôtres, En apnée)
    RESIDENCES
    2019 International Young Talents Campus – Locarno Film Festival
    2019 Résidence d’écriture, Le Wonder/Zénith – Paris
    2014 Résidence Languedoc-Roussillon Cinéma -Saint-Chély d’Apcher
    2013 Art a KM0 – Invorio, Italie
    PUBLICATIONS
    2019 L’obscurité au bout du tunnel, Louise Vanoni, Beaux-Arts Magazine
    2017 Roman, Yannick Haenel, Panorama 19, Le Fresnoy, Studio National
    2016 Panorama 18, Le Fresnoy, Studio National
    2012 Dalla percezione personale al territorio, dal territorio alla proiezione internazionale,
    catalogue édité par l’associazione big bang dans le cadre de la résidence à Invorio.