Vincent Chevillon

67200 Strasbourg

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2020

 

Techniques

  • Installation
  • Photographie
  • Sculpture

 

contact

55 rue des petites fermes
67200 Strasbourg

vchevillon@gmail.com
tél : 06 72 57 12 48

 

     

    présent dans l'atelier

    039 - CRIC Collectif d'artistes et d'artisans

    Présentation

    Initialement formé aux Sciences de la Terre, Vincent Chevillon convoque dans ses oeuvres différents champs d’études naviguant de l’anthropologie, la géophysique à l’iconologie. Il mène une recherche au long court qui l’amène depuis plusieurs années à réétudier et réévaluer les fondements de notre société moderne à savoir l’invention d’une séparation franche et théorique entre culture et nature, d’un monde sans limites à conquérir et à domestiquer. Depuis 2010, il poursuit des recherches plastiques et théoriques sur les imaginaires rapportés et construits par le colonialisme. L’étude approfondie de l’ouvrage Moby dick d’Herman Melville a inspiré le nom de ce vaste projet: The Spermwhaler’s dream (Rêve de pêcheur de Cachalot). Par un va et vient entre des actualités spécifiques et leurs inscriptions dans des systèmes géographiques, historiques et culturelles plus obscures, ses recherches œuvrent à la cohabitation de formes, d’attitudes et de savoirs au sein de cosmogonies croisées. Sa pratique tend à rendre manifestes des états de surface, des agencements, prononce ce qui à l’abri des regards, agite secrètement le monde. Ses champs de recherche explorent les marges de notre modernité. Il s’interroge sur notre relation à l’ailleurs par le biais de ces marges, à ce qu’elles limitent et prononcent de part et d’autres. Ces travaux se développent en dispositifs généralement évolutifs à partir d’éléments récoltés ou façonnés, des images, des récits qui se formalisent sous forme d’installations, d’éditions, d’oeuvres numériques, d’objets. Les objets, les images, les récits y opèrent comme témoins, comme émissaires, intermédiaires entre des mondes, entre des sources et des projections. Généralement ses recherches s’élaborent par des dispositifs d’enquêtes qu’ils associent à une pratique volontaire de la dérive. En 2013-2014, il entreprend un périple à bord d’un voilier au travers d’une itinérance de 7 mois en mer de part et d’autres de l’océan Atlantique. Il enseigne depuis 2014 à La Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) à Strasbourg.

     

    Parcours

    Expositions solo (sélection)/
    2019-2020 Et in Arcadia…, MuCem, Marseille
    2017 Intermède, commande pour l’espace publique, parvis des Black Swans, Strasbourg (France)
    2016 SEMES, Espace Khiasma, Les Lilas (France)
    2015 D’un monde à l’Autre, Maison Garenne, St Sauves (France)
    2012 Sous une mer de l’Intranquilité, ENSBA, Atelier Devot, Paris (France)
    2011 Spermwhaler’s dream, Palais de Tokyo, Modules Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, Paris (France)

    Expositions collectives (sélection)/
    Hors du Monde, Bibliothèque Nationale Universitaire, Strasbourg (France) , 2019
    Inversion Aversion, Synagogue de Delme, Delme (France) , 2018
    Sols, murs, fêlures, Kunsthalle Mulhouse (France) , 2017
    Les Grands Voyageurs, Diagonale, Montréal ( Québec) , 2017
    Jeune création, galerie Thaddaeus Ropac, Pantin (France) , 2017
    Horizons, festival, Besse (France) , 201 6
    The Worlds They Wanted, Hek, Bâles (Suisse) , 2015
    Les propriétés du sol, Espace Khiasma, Les Lilas (France) , 2015
    Buone prospettive giovane fotografia tedesca e francese, Institut français, Milan (Italie) , 2014
    Last and First Men. Towards a New Anthropology, The Library Space, Londres (Royaume-Unis) ,2012
    Les nouveaux mondes et les anciens / Trafic de légendes, Espace Khiasma, Les Lilas (France) , 2012
    55ème Salon de Montrouge, La Fabrique, Ville de Montrouge (France) , 2011
    Das Vertraute Unvertraute, Württembergischer Kunstverein Stuttgart, Stuttgart (Allemagne) , 2010
    Le chat de Barcelone, Maison Bernard Anthonioz, Nogent Sur Marne (France) , 2010