Marius Pons de Vincent

67100 Strasbourg

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2020

 

Techniques

  • Peinture

 

contact

3 rue Schertz
67100 Strasbourg

mariusetponsdevincent@gmail.com
tél : 06 10 91 68 26
http://mariusponsdevincent.com/

 

     

    présent dans l'atelier

    050 - L'Atelier des Hautes Plaines

    Présentation

    L’atelier est le lieux, le support et le sujet de mes peintures. Au cours du travail, des choses tombent. Impressions sur papier A4 souillées ou chiffons raidis par la matière, les chutes s’entassent dans l’atelier. Elles ont été les consommables utiles à la fabrication d’une peinture. Certaines deviennent le sujet d’un prochain tableau et à nouveau, des choses tombent. Mon travail produit des déchets dont il s’alimente par la suite. Je peins sur du bois apprêté à la colle de peau et à la craie, sur mes chiffons tachés que je tends sur châssis et que j’encolle, sur le verre, sous le verre, souvent celui de mes palettes. Il m’arrive de compter jusqu’à neuf tableaux en cours. Cela me permet de penser à la fois à la raideur d’un portrait de Memling, aux couleurs de Martial Raysse, à Robocop, à Malcolm Morley, à des erreurs d’impressions, à Mondrian, à Christian Schad, à Franck Stella… J’aime travailler à la grisaille dun drapé tout en réfléchissant à un moyen de peindre comme une imprimante. Des « familles » de tableaux naissent de la diversité des supports. Ces ensembles ont des formes différentes mais sont cependant perméables les uns aux autres. Il y a des traits communs. J’ai, par exemple, régulièrement recours au trompe l’oeil. Je cherche à faire passer la peinture pour ce qu’elle n’est pas: du papier, du scotch, une impression jet d’encre… Dans la série Studio et dans Un café à l’atelier, j’intègre dans l’espace que je peins l’image imprimée dont je me suis servi comme modèle. Je reproduis la feuille à échelle un, scotchée au mur. Je confronte ainsi l’échelle de la scène représentée à celle du A4, d’un bout de ruban adhésif, du réel. Un objet dont la place est en coulisse se trouve dans le cadre. En rapprochant la mise en scène du tableau et celle de sa fabrique, je veille à ce que le travail du peintre soit aussi le sujet.

     

    Parcours

    EXPOSITIONS PERSONNELLES
    2017
    Chloros, Galerie Jean-François Kaiser, Strasbourg
    2016
    Huis Clos, Schaufenster, Sélestat
    EXPOSITIONSCOLLECTIVES
    2019
    Nuit noire, Hotel Kashagan, Lyon
    Rouges Crépuscules/ Désirs Solaires, (commissariat : Mathilde Sauzet, Karin Schlageter) Garage COOP, Strasbourg
    Die unerträgliche Leichtigkeit des Seins (commissariat : Michael Babics), Kunsthalle Palazzo, Liestal, CH
    2018
    L’Atelier contemporain, (commissariat: François-Marie Deyrolles) Fondation Fernet-Branca, St-Louis
    50 ans du MALS, MALS, Sochaux
    2017
    Avant L’oeuvre, Ecole d’art G. Jacot, Belfort
    Luxembourg Art Week, Stand de la galerie Kaiser, Luxembourg
    St’Art, Foire d’art contemporain, Stand de la galerie Kaiser, Strasbourg
    Fomo, commissariat Arthur Metz, Lyon
    Peindre, Lune en parachute, Plomberie, Epinal
    Les horizons alternatifs, (commissariat Vincent Verlé), Hall de la région, Strasbourg
    Eden, Galerie Jean-François Kaiser, Strasbourg
    2016
    St’Art, Foire d’art contemporain, Stand de la ville, Strasbourg
    Entre les lignes, Zone D’art, Strasbourg
    2015
    Ateliers nomades, Hall depo 2015, Pilsen, République Tchèque
    Ateliers ouverts, Bastion XIV, Strasbourg
    Figure toi, Syndicat Potentiel, Strasbourg
    2014
    Jamais deux fois (dans le même fleuve), pole culturel de Drusenheim
    Ateliers ouverts, Bastion XIV, Strasbourg
    Baignade surveillée, Avila, Strasbourg