Jana Bernartová

460 05 Liberec 5

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2015

 

Techniques

  • Installation
  • Multimedia
  • Technique mixte

 

contact

Školní 368
460 05 Liberec 5

JanaBernartova@seznam.cz
http://www.janabernartova.com/

 

    Présentation

    Jana Bernartová (*1983), diplômée de la Faculté des arts et de l’architecture de l’Université technique de Liberec, où elle a étudié de 2003 à 2007 au Studio de communication visuelle – médias numériques de Stanislav Zippe. Pendant ses études, elle a également fréquenté le Studio de photographie et d’intersection intermédia de ĽuboStacho à l’Académie des beaux-arts de Bratislava (2006-2007) et le Studio intermédia de VáclavStratil à la Faculté des beaux-arts de l’Université de technologie de Brno (2007-2009). Elle a terminé avec succès le programme d’études doctorales à l’Académie des arts, de l’architecture et du design de Prague, dans le Supermedia Studio de Federico Díaz (2010-2013). Elle vit et travaille à Prague et à Liberec. Elle expose en solo depuis 2007, sa dernière exposition solo était sous la direction curatoriale de VáclavJanoščík à la Galerie régionale de Liberec (Zero One, 2018)

     

     

    Parcours

    FR

    Jana accentue les symptômes indésirables de la production, de la communication, de la médiation et de la remédiation, en les imprégnant de sens afin d’en révéler le potentiel esthétique au sein de ses œuvres.Les erreurs, les courts-circuits, les interférences, les réverbérations, les feedbacks, les interruptions et les absences deviennent ainsi des éléments légitimes de son langage artistique. Elle s’immerge dans les “profondeurs” du support numérique (imprimé, logiciel, internet) pour découvrir les potentialités d’erreur et d’échec sous une surface apparemment parfaite.

    Cependant, plutôt que d’essayer de prouver l’instabilité de l’infaillibilité des ordinateurs, ses recherches demeurent à visée exclusivement esthétique.
    L’artiste recherche la beauté là où l’on ne s’y attend pas : dans la représentation froide et calculée, la production, la postproduction ou encore la distribution.

    Dans son travail, elle examine la relation entre la virtualité de l’espace numérique et ses transitions matérielles dans le monde des choses, le royaume du tangible. Elle observe les principes et les possibilités du pré-réglage et de la normalisation, ainsi que leur éventuel échec. À travers son œuvre intermédia visuellement sobre, elle commente l’état du monde (de l’art) contemporain

    EN
    Jana Bernartová decided to accentuate the undesirable symptoms of production, communication, mediation and remediation, imbue them with meaning and reveal their aesthetic potential in her work. Errors, short-circuits, interferences, reverberations, feedbacks, interruptions and absences thus become legitimate elements of her artistic language. She immerses herself in the « depths » of the digital medium (print, software, internet) to discover the potentialities of error and failure under the seemingly perfect surface. However, rather than trying to prove the instability of computer infallibility, she does so for exclusively aesthetic purposes. She seeks beauty where one would hardly expect it; within cold, calculated representation, production, postproduction and distribution.
    In her work, she examines the relationship between the virtuality of the digital space and its material transitions into the world of things. She observes the principles and possibilities of presetting and standardization and their possible failure. Through her visually sobre intermedia work, she comments on the state of the contemporary world (of art).