Brice Faynot

 

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2015

 

Techniques

  • Peinture
  • Sculpture

 

contact


 

bricefaynot@gmail.com
https://www.bricefaynot.art/

 

Présentation

Brice Faynot Sculpteur ? Dans quelle case artistique devrai-je me ranger ? C’est une question à laquelle j’ai été confronté récemment. En effet, depuis plus de deux ans, je me consacre quasi exclusivement à l’activité de débiter des blocs de bois bruts pour en extraire des formes, pourtant depuis les beaux arts, j’étais plutôt destiné à la peinture ! Finalement, peu importe l’étiquette, je crée des formes et celles-ci sont désormais en trois dimensions, mais les thèmes qui m’animent sont identiques : La vanité, notre rapport au monde naturel et aux autres animaux…. Le Médium, quant à lui, c’est le bois ! Forestier de formation, j’ai un rapport quasi charnel et passionné avec lui. Dans la série du bestiaire perplexe, par exemple, j’imagine et je sculpte des têtes d’animaux qui posent un regard interrogatif sur notre humanité. Gouges, meuleuse, tronçonneuse, chalumeau…tout est bon pour magnifier le bois et lui donner une autre vie.

 

Parcours

Après un passage à l’école Nationale d’art de Cergy-Paris dans les années 90, je me suis orienté vers les métiers de la forêt en Belgique où j’obtins le diplôme d’agent technique forestier(1995). L’Art et la nature ont toujours, parallèlement , dirigé mes choix d’études et de formations. C’est ainsi que j’ai suivi également une formation de guide Interprète nature(Parc naturel du Vercors 1996). A l’avènement d’Internet, je suis retourné « à la ville » pour être formé au graphisme multimédia (l’École Multimédia Paris 2000) et débuter ainsi une carrière de graphiste free lance de quelques années en parallèle d’une activité de plasticien. Puis une licence d’arts plastique ( Paris 2002) me permit d’envisager l’éducation et d’enseigner les arts appliqués dans des endroits qui ont marqués considérablement mon imaginaire, la Nouvelle Calédonie ou encore la Guadeloupe. Durant cette décennie, j’ai participé à plusieurs expositions collectives et une expo personnelle dans une galerie de Nouméa (« Vanités et autres cochonneries », galerie Onze et demi Nouméa 2011). Enfin, mon installation dans le Jura alsacien à la frontière suisse m’a permis de réaliser mon rêve, celui de me consacrer totalement à la sculpture et au bois !